CALL FACTORY RECRUTE: Commercial Sédentaire - Casablanca-Maarif

CALL FACTORY RECRUTE: Commercial Sédentaire - Casablanca-Maarif

CALL FACTORY RECRUTE: Commercial Sédentaire - Casablanca-Maarif
Nous recrutons des Commerciaux Sédentaires sur Casablanca-Maarif
Êtes-vous vraiment motivé(e) pour toucher un salaire dépassant les 5 500 DHS Net par mois ? Êtes-vous parfaitement francophone ?
Êtes-vous débutant(e) ou expérimenté(e) ? Êtes-vous âgé(e) de moins de 38 ans ?
Votre mission principale sera tout simplement de faire qualifier et sensibiliser les contacts téléphoniques tout en respectant les processus qualificatifs.

Nos engagements vis- à-vis de nos salariés :
- Un emploi stable et valorisant
- Un véritable plan de carrière
- Une qualité de travail unique sur le marché.

En plus :
  • Un salaire attractif (Salaire fixe 5500 dh + primes déplafonnés + Challenges (cadeaux, etc…)
  • Système performant de couverture maladie (CNSS – AMO – ACCIDENT DE TRAVAIL ET RESPONSABILITÉ CIVILE).
  • Un contrat CDI + HORAIRE FIXE DU 10H00 -19H30 + WEEK END OFF
  • Des conditions de travail satisfaisantes (Air de jeux – Sorties en groupe, voyages...)
  • Conditions de travail agréables dans un climat convivial
  • Formation continue riche et variée
  • Évolution de carrière rapide vers des postes à responsabilité
Profil recherché pour le poste : Commercial Sédentaire - Casablanca-Maarif
  • Bonne maîtrise de la langue Française à l'oral comme à l'écrit.
  • Profil débutant ou expérimenté.
  • Combatif et qui aime les challenges et les défis.
  • Capacité d'informer, conseiller, argumenter et convaincre.
  • Excellente faculté d’écoute et de communication.
Critères de l'annonce pour le poste : Commercial Sédentaire - Casablanca-Maarif
 
Métier:
Commercial, vente
Secteur d´activité:
Centres d´appel, hotline, call center
Type de contrat:
CDI
Région:
Casablanca
Ville:Casablanca
Niveau d'expérience:
Expérience entre 2 ans et 5 ans
Niveau d'études:
Bac+3
Langues exigées:
françaiscourant
Nombre de poste(s):50



POSTULER

Enregistrer un commentaire

0 Commentaires